De Bajawa à Lembongan par Labuan Bajo

21/1/2014

Vous vous en doutez, je n’ai pas beaucoup avancé avec mon blog…

Mais j’ai voyagé entretemps, oui!

Par ce billet, je vous mets rapidement au courant de mes recherches « informatique fun » et la suite de mon voyage.

Plus jamais(?) je ne partirai avec un ordinateur nouveau et non testé! Ma tablette tourne sous Android, un système dérivant de Linux et que je connais bien, alors: pas de problèmes?.

Mais notre consommateur 100% « fun » et « djeuns » ne veut pas savoir sous quelle forme ni où les foutues « applis » stockent les documents. Du coup, on ne leur dit pas. Pour mes textes j’ai assez rapidement trouvé le secret, mais pour ce qui est des images: bonjour la galère! Enfin, ça y est. Suffisait de comprendre que les « applis », ce ne sont pas des vraies applications de desktop mais juste des petites tranchettes, très fines, de fonctionnalités. Ce que je faisais avec deux programmes « adultes » auparavant, je le fais maintenant avec 5 tranchettes d' »applis ». Quel progrès!

Trève des jérémiades de petit vieux qui croiait s’y connaitre.

23/12/2013 Riung vers Bajawa

Après une deuxième journée de pluie battante, je prends un taxi partagé pour la ville de Bajawa. Je descends à un hôtel au nom improbable de « Edelweiss » que je ne quitterai pas souvent car il tombent des cordes tout le temps. La journée aux sources thermales de Soa tombe litéralement à l’eau et par une matinée, bien arrosée, elle aussi, on a visité le village (pré)historique de Bena. La brume lui donne une allure mystérieuse à souhait.

dans les brumes

dans les brumes

pour les offrandes

pour les offrandes

la rangée "male"

la rangée « male »

Flores est une île tombée dans les mains des missionaires portugais qui ont converti env. 85% de la population au catholicisme. Et, lors d’une fête comme Noël, ça se voit. Presque tous les magasins et restaurants sont fermés du 24 au 27 décembre. On rencontre partout des groupes de touristes cherchant désespérés un restaurant et se filant des tuyaux concernant les commerces ouverts.

On a survécu…

Un autre problème pour les anciens clans c’est que parallèlement au christianisme, ils ont gardés leur spiritualité animiste et certaines cérémonies sont exécutés en double. Leur ordre social est plutôt rare: le matriarchat, ça complique surtout la vie des mecs…

26/12/2013 vers Ruteng et Labuan Bajo

Mon chemin se poursuit vers l’ouest par la ville de Ruteng (plutôt sous un temps sec, ça s’améliore) vers Labuan Bajo, un port assez actif et vivant à la pointe ouest de Flores avec une vue sur une belle baie donnant sur les îles de Komodo et Rinca dans le lointain.

vue sur le port et la baie

vue sur le port et la baie

vue de la terrasse

vue de la terrasse

Ici, comme vous le voyez, enfin le soleil est au rendez-vous! Je suis sur la terrace de mon hôtel, le Gardena, et contemple cette belle baie sous le soleil.

29/12/2013 retour à Bali et Lombok

C’est aussi la fin de mon séjour pluvieux sur Flores et le lendemain je m’envole pour Bali.

Ici, je récupère mon chargeur de tablette et en route pour le port de Padangbai. J’y reste trois jours, histoire de reprendre quelques kg grâce à la bonne cuisine de Martini (on a eu du bebek betutu, canard farci, braisé en feuille de bananier, pour le réveillon) et la fête d’anniversaire du dernier de Comang, le patron de mon « homestay » le « Dharma ».

BONNE ANNÉE!

Speedboat pour l’île de Lombok et cap sur le sud: Kuta, Lombok et ma plage préférée, Tanjun Aan.

Tanjun Aan

Tanjun Aan

et encore!

et encore!

Une petite visite au village voisin, Mawi, me confirme que Tanjun Aan est de loin plus plaisant!

la petite baie de Mawi - très populaire

la petite baie de Mawi – très populaire

Après un séjour au « Full Moon », café et homestay, d’une petite semaine, je lève de nouveau l’ancre et prends le bateau rapide pour Bali.

D’ici, on peut se rendre par petit bateau sur la minuscule isle de Lembongan.

Le plus important village sur cette isle est Jungutbatu où arrivent la plupart des bateaux. Je m’installe comme d’habitude au « Pacific Inn » chez Wayan et Nyoman. Repos et observation des enfants qui se baignent, l’arrivage des bateaux et les impressionnants couchers de soleil.

baignade à marée basse

baignade à marée basse

quel plaisir

quel plaisir

tous les soirs!

tous les soirs!

Après une petite semaine de dolce farniente et une cure de poisson fraichement péché et grillé par Nyoman, il est temps de quitter l’indonésie – mon visa expire dans deux jours…Quel mois extraordinaire!

Publicités