Bangkok et la Malaisie

27/2/2014, Bangkok Hualamphong, Classic Inn.

De Trat à Bangkok 

Quand je voulais prendre mon billet taxi+ferry de Trat à Koh Chang « center point » je retrouvais la patronne du Pop GH. inchangée: toujours aussi peu aimable. « Vous avez quel numéro de chambre? » Il faut ajouter qu’elle fait en plus de Guest House aussi agence de voyage et restaurant…

« Je n’habite pas chez vous madame ». « Réponse en thai et de toute façon inaudible ». Puis, elle m’a vendu le « ticket » tout de même.

Au fait, pour des raisons pratiques je prenais mon petit déjeuner et mon billet de transport au même endroit, c’est déjà ça de gagné…Mais manger au restaurant et prendre un billet de ferry sans y habiter, c’est répréhensible.

Arrivé au village de Bang Bao, j’aperçois la copine de Phet qui arrose ses plantes. Phet, qui travaille, l’a déjà prévenue de mon arrivée et j’ai ma chambre. Celle-ci est un peu chère, mais tant pis, ce n’est que pour 4 jours. En gros, Bang Bao est deux fois plus chère que Trat.

Je n’ai pas l’impression qu’il y a beaucoup de monde qui descend ici – juste les touristes qui font le circuit des isles (Koh Wai, Ryang, Mak, Kood etc.) et puis s’en vont…Des clients remplissent aussi les restaurants à poisson et fruits de mer qui sont fameux à juste titre (mais certainement trop chers pour les Thai). Le gros des gens de passage sont tout de même les plongeurs et les « snorkeleurs » qui viennent découvrir les merveilles sousmarines de cette région. Mais, puisque leur programme est chargé, ils arrivent tôt pour embarquer et ne reviennent que vers 18 h pour rentrer chez eux sur d’autres d’autres plages de l’île. Ca fait que l’on ne les remarque pas trop et le reste du temps, c’est le calme sur la jetée.

La qualité de l’eau de la baie s’est amélioré (peut-être que le caca ne tombe plus directement dans l’eau? J’ai vu des bacs de décantation). De toutes façons, ça ne sent plus aussi mauvais comme il y a 2 ans.

On ne construit presque plus, la place constructible commence à manquer, on renove plutôt l’existant – tant mieux!

Je fais la tour des « bonjours »: Ist, le voyagiste doublé de peintre, la pâtisserie « Bang Bao Delight » qui a l’internet le plus veloce et certains boutiquiers de la jetée.

Phet,(g) et amies

Phet (g), et amies

Ist dans sa nouvelle boutique

Ist dans sa nouvelle boutique

Le guesthouse « Bang Bao Paradise » est définitivement passé dans la main de l' »ex » du frère de Phet. Epoque révolue! D’ailleurs, elle a appliqué toutes les améliorations que nous avons prévues avec Phet. Dommage – ça manque la touche humaine de mon amie.

4 jours, ce n’est pas long et on me revoit trop tôt à la porte du NP GH à Trat. Une fois de nouveau en « mode déplacement », je prends le bus de 8 h pour Bangkok du lendemain.

Bangkok

Le mouvement de protestation à la capitale a pris de l’ampleur: on bloque désormais le carrefour Sukhumvit/Asok et j’avais des difficultés pour passer du « Skytrain », BTS, au « Metro », MRT. Le tout à une température de 33°, valise comprise… Heureusement, entre les deux gares il y avait un nouveau « shopping center » géant et bien climatisé et pourvu d’escalateurs – ça aide pour descendre du skytrain au soussol et faire baisser ma température à moi…Malgré cette aide, arrivé à mon hôtel, le « Siam Classic, j’étais « mort ». Une réhydratation choc et un peu de repos, en sautant le repas du déjeuner, a tout arrangé. Sauf: je me suis trompé d’un jour et le rendez-vous avec le dentiste n’est que dans deux jours. Pas grave, j’ai déjà un plan B.

A midi, le délicieux canard sur riz du « Golden Duck » dans le quartier près de « Notre Dame Du Rosaire » de chinatown. hmm!

Le matin du 28 je prévois un petit tour du côté de Wat Arun, qui pour son site et ses détails de décoration avec des bris de porcelaine, est mon préféré.

Wat Arun, magnifique, construit de briques et surtout de "brocs "

Wat Arun, magnifique, construit de briques et surtout de « brocs »

tout les décors assemblés de morceaux de porcelaine

tout les décors assemblés de morceaux de porcelaine

décors en porcelaine de Chine

décors en porcelaine de Chine

au bord du majestueux Chao Phraya

au bord du majestueux Chao Phraya

Ou alors… ce que j’ai un peu de temps, le rdv étant pour 17 h. Mais, vu que la clinique dentaire se trouve au Paragon Center au centre de Siam Square et du centre, de la démonstration, je prévois quelques difficultés pour y arriver à temps, mais on verra.

Tout s’est bien passé, je suis arrivé à temps et je me trouve avec une dent temporaire en attendant la « suite et fin ». Le rdv suivant sera à 4 jours quand les effets du traitement se seront calmés et je n’ai pas envie de rester en ville, trop chaude.

Jomtien beach

Qu’est-ce qui n’est pas trop loin et (peut-être) intéressant? Réponse: Pattaya. Ou plutôt la plage voisine: Jomtien, plus calme.

Ces plages, bien qu’à 3 h de bus de Bangkok, a une réputation (surfaite) côté belles et jeunes filles et vieux « papa-gâteau ». Ces derniers ont été remplacés par des mafieux russes…

Que voulez vous? La Russie a définitivement annexé Pattaya, Jomtien et Naklua sans que cela fasse du bruit dans les les infos. Symptomes: ici tous les menus des restaurants sont en thai et russe.

Le pire est en tout cas la saleté de la plage – et de la mer: on en ressort couvert d’une fine couche de lotion solaire.

Mon guesthouse, le « Chanagan » est très agréable une fois qu’on a passé les 4 établissements de massage où les « travailleuses » attendent le « client » de « main » ferme, enfin, cela dépend de ce que le client demande.

Un aller-retour rapide à Bangkok: prise d’empreintes très soigné. Le monde fou au « victory monument » me laissait craindre un durcissement de la crise, tout comme la télévision (deux chaînes consacrées en « live » aux développement du conflit).

Et je repars pour mes plages de perdition morale. Dans 4 jours je retournerai définitivement à Bangkok avant la pose de la couronne et mon envol pour Kuala Lumpur.

Pour reprendre le bus de retour à Jomtien, je dois passer par le carrefour Sukhumvit-Asok qui était bien occupé lors de mon dernier passage. Surprise! Il n’y a presque plus de blocage. La contestation s’estomperait-elle?

un dernier effort...

un dernier effort…

Le départ

On me pose la nouvelle couronne avec toutes les précautions: ajustement avec contrôle radio, utilisation d’un adhésif spécial etc. Ca a tout de même duré près de 2 heures. Maintenant, pendant une heure: que de la soupe, puis le soir, de la nourriture pas trop dure.

Kuala Lumpur et Tanah Rata

Le 13 mars me voit sur un vol de Bangkok à Kuala Lumpur de la « Deutsche Lufthansa » qui fait escale à Bangkok pour faire le plein de l’avion qui provient de Phuket. « Hier wird deutsch gesprochen, Bitte sehr! » Dans mon étonnement je n’arrivais plus à sortir un seul mot…

Je trouve une chambre pour la nuit au « Petaling Hotel » qui a toujours de la place, même à une heure tardive. Et je me jette dans le marché de nuit de « Chinatown » pour grignoter quelque chose et puis: bonne nuit!

Mon vol de retour ne part que le soir du 17/3 et je me vois mal passer trois jours dans la capitale de Malaysia. Une décision rapide m’amène tôt le lendemain au terminal des bus de « Puduraya » où je décroche la dernière place dans le bus de 9hà destination des « Cameron Highlands »: Tanah Rata.

Cette montagne au sud de Kuala Lumpur est suffisamment haute pour présenter des températures modérées toute l’année et permettre la culture du thé, chou, pommes de terre et fraises. C’est l’endroit pour souffler un peu avant de prendre l’avion de retour le soir du 17 mars.

Tanah Rata

Tanah Rata

concombres curieux du marché

concombres curieux du marché

parc d'altitude

parc d’altitude

et une fleur pour la fin du voyage

IMG_20140316_061851

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s